Financement de formation BSIPQuelle que soit votre situation professionnelle, il existe une solution pour financer votre formation. Que vous soyez :

Demandeur(se) d’emploi,
En recherche d’un contrat de professionnalisation,
Détenteur d’un compte personnel de formation,
Salarié(e),
À votre compte.

Nos conseiller( e) s sont également là pour vous aider : 05 62 88 28 43

Vous êtes demandeur/se d’emploi

> La période de mise en situation en milieu professionnel – PMSMP

La période de mise en situation entre dans une démarche proactive et préventive et s’adresse à toute personne faisant l’objet d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé pour une durée maximum de 1 mois.

Elle s’adresse :

Des personnes sans activité en parcours d’insertion
Des personnes en activité engagées dans une démarche d’insertion ou de réorientation professionnelle

> Aide individuelle à la formation – AIF

Cette aide vous permet de financer tout ou partie de votre formation dans le cadre d’une CRP (convention de reclassement personnalisé) ou d’un CTP (contrat de transition professionnelle).

L’aide individuelle à la formation peut venir en complément d’un autre dispositif de financement.
Votre dossier doit être présenté au plus tard 15 jours avant le début de votre formation.

Le contrat de professionnalisation

> Qui peut en bénéficier ?

Jeunes de 16 à 25 ans révolus souhaitant compléter leur formation initiale.
Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.
Bénéficiaires de minima sociaux (RSA : Revenu de solidarité active ; ASS : Allocation de solidarité spécifique ; AAH : Allocation aux adultes handicapés) ou ayant été en CUI (Contrat unique d’insertion).

> Quels contrats ?

CDD d’une durée comprise entre 6 et 12 mois.

CDI avec action de professionnalisation, en début de contrat, comprise entre 6 et 12 mois.

Cette durée, limitée à 12 mois, peut être portée jusqu’à 24 mois pour :

– les bénéficiaires de minima sociaux, d’un contrat unique d’insertion, les jeunes pas ou peu diplômés, les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an quel que soit leur âge.
– les publics ou qualifications fixés par accord collectif de branche ou, à défaut, interprofessionnel.

> Rémunération

Age Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bac Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l’enseignement supérieur
Moins de 21 ans Au moins Au moins 55 % du SMIC Au moins 65 % du SMIC
21 ans à 25 ans révolus Au moins 70 % du SMIC Au moins 80 % du SMIC
26 ans et plus Au moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable Au moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable

Le CPF ( Compte Personnel Formation)

Vous êtes :

– Salarié(e)
– Demandeur(se) d’emploi
– Travailleur(se) indépendant(e)
– Personne handicapée accueillie dans un établissement ou service d’aide par le travail

À compter du 1er janvier 2019, les heures inscrites sur votre compte personnel de formation et les heures acquises au titre du droit individuel à la formation au 31 décembre 2018, sont converties en euros à raison de 15 euros par heure (Décret n° 2018-1153 du 14 décembre 2018).

Par exemple, si vous avez déclaré 120 heures de DIF, acquis chaque année 24 heures de CPF, et que vous n’avez pas mobilisé vos droits, vos droits convertis s’élèveront à : 120 heures + 96 heures = 3 240 euros.

Attention toutefois, les droits correspondant à l’année 2018 (24 heures pour un salarié à temps plein qualifié) ne devraient être visibles sur votre compte qu’au printemps 2019.

Codes CPF Universels :

Depuis le 1er janvier 2019, les listes de formation éligibles au CPF ont disparu.

Tous les diplômes et titres enregistrés au RNCP et les certifications ou habilitations inscrites au Répertoire spécifique (ex. Inventaire) sont accessibles au CPF ainsi que d’autres types d’actions de formation ou d’accompagnement.

Le Brevet Supérieur en Investissements et Patrimoine porte le code CPF : 247551

Pour aller plus loin : https://travail-emploi.gouv.fr/

Vous êtes salarié(e)

Plusieurs opportunités s’offrent à vous pour le financement de votre formation en tant que salarié.

> Le plan de développement des compétences

Le plan de développement de compétences permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur. Ce dispositif vient remplacer le plan de formation à compter du 1er janvier 2019. Tout salarié peut être concerné par une action de formation prévue par le plan de développement des compétences de son entreprise. Le départ en formation est considéré comme l’exécution normale du travail.
Le salarié peut également demander une à son employeur de suivre une formation prévue dans le plan de l’entreprise.
Le coût de la formation est à la charge de l’employeur et la formation mise en œuvre à travers ce plan est à réaliser pendant le temps de travail.

Pour aller plus loin : https://travail-emploi.gouv.fr

> Le projet de transition professionnelle

Le projet de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes. Dispositif de substitution du CIF mis en place depuis le 1er janvier 2019.

Pour aller plus loin : https://travail-emploi.gouv.fr

> La reconversion ou promotion par alternance, Pro-A

Depuis le 5 septembre 2018, un nouveau dispositif a été crée afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (pro-A).

Ce dispositif s’adresse aux personnes :

– Aux salariés en CDI
– Aux salariés en CUI à durée indéterminée
– Aux salariés, sportifs ou entraîneurs professionnels en CDD

Pour pouvoir accéder à ce dispositif, ces salariés ne doivent pas avoir atteint un niveau de qualification sanctionné par une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et correspondant au grade de la licence.

Pour aller plus loin : https://travail-emploi.gouv.fr

> La période de mise en situation en milieu professionnel – PMSMP

La périodes de mise en situation entre dans une démarche proactive et préventive et s’adresse à toute personne faisant l’objet d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé pour une durée maximum de 1 mois.

Elle s’adresse à :
Des personnes sans activité en parcours d’insertion
Des personnes en activité engagées dans une démarche d’insertion ou de réorientation professionnelle

Pour aller plus loin : https://travail-emploi.gouv.fr

Vous êtes à votre compte

Dans ce cas de figure, vous devez vous adresser directement à l’OPCA auquel vous cotisez. Chaque OPCA est libre de fixer ses propres critères de prise en charge concernant les formations mais aussi suivant le code APE.

Assistant en Gestion de Patrimoine